MÉDIAS

Une institution montréalaise à adopter,
un plaisir à renouveler.

Montreal Licence IV, un goût de la France à Montréal – A taste of France in Montreal

Montreal Weekly Juin 09 2017

 

Il y a quelques jours, nous avons été invités à essayer le bistro français, Licence IV . Une heureuse découverte dans le quartier Griffintown, qui est ouvert depuis un peu plus qu’un mois. Dans un décor qui rappelle les bistros français des années 70 avec une ambiance accueillante et une cuisine ouverte, vous pouvez donc voir les chefs créer si vous le souhaitez.

 

Pour la soirée, on nous a offert un repas à trois services. Comme entrée, nous avons choisi le tartare de boeuf. Un incontournable pour moi et je n’ai point été déçu. Un gout plutôt épicé, c’est un tartare que j’ai bien adoré qui contient une portion généreuse pour une entrée. Ensuite, pour le plat principal on s’est gâtés sur l’onglet de boeuf grillé avec frites. La viande était tendre et juteuse, les frites croustillantes et délicieuses, mais ce qui a vraiment fait de ce plat quelque chose d’extraordinaire est la sauce au poivre. Elle était vraiment excellente et rehaussait le gout de la viande ainsi que celle des frites!

Et en dernier, le dessert! Moi et mon copain avons chacun pris un dessert différent et partagé entre nous. Mon copain a choisi la crêpe Suzette, ce qui était très bien, mais qui représente plutôt un choix pour quelqu’un qui cherche un dessert léger. Notre coup de coeur pour les deux était les Profiteroles. C’était, à notre avis, le dessert idéal pour couronner notre merveilleux repas.

Comme nous l’avons mentionné dans notre article concernant les évènements du Grand Prix (visitez ici), ils ont un menu spécial pour l’occasion. Si vous n’avez pas la chance d’en profiter cette fin de semaine (10 & 11 juin), ne vous gênez pas, ce sera tout aussi bon après aussi!

A taste of France in Montreal

A few days ago, we were invited to try the French bistro, License IV. A happy discovery in the Griffintown neighborhood, which has been open for just over a month. In a setting reminiscent of the French bistros of the 70’s with a welcoming atmosphere and an open kitchen, you can even watch the chefs create, if you wish.

For the evening, we were offered a three course meal. As an entrée, we chose the beef tartare. A must for me and I was not disappointed. With a rather spicy taste, it was a tartare that I loved and that contained a generous portion for an entrée.

 

Then, for the main course we went with the grilled beef tab with fries. The meat was tender and juicy, the fries crisp and delicious, but what really made this dish something extraordinary was the pepper sauce. It was really delicious and enhanced the taste of the meat as well as the fries!

And last, the dessert! Me and my boyfriend each took a different dessert and shared it among us. My boyfriend chose the crepe Suzette, which was fine, but rather a choice for someone looking for a lighter dessert. Both our favorites were the Profiteroles. It was, in our opinion, the perfect dessert to crown our wonderful meal.

As we mentioned in our article about Grand Prix events (visit here), they have a special menu for the occasion. If you do not have the chance to enjoy it this weekend (June 10th & 11th), don’t worry, it will be equally good afterwards too!




Licence IV popped into Griffintown on a plane straight from Paris

Montreal Food Divas Juin 08 2017

Licence IV popped into Griffintown on a plane straight from Paris. This French bistro is absolutely fabulous, with an eclectic décor that is both modern and classic French bistro. With a gorgeous little terrace, Licence IV is a lovely spot to grab a cocktail and a little bite before roaming Griffintown. This little corner of Notre Dame is becoming quite the happening spot. The restaurant focuses on classic French bistro fare with some reinterpretations from their chef. Besides dinner and lunch, Licence IV also serves brunch on weekends. We started with a bourbon lemonade cocktail that was full of bourbon and appropriately sour, not sweet! We had no qualms ordering a second one and drinking it just as quickly as the first.

Oysters, a charcuterie platter, mussels in a white wine sauce, foie gras on a brioche, and shrimp cocktail are a few of the quintessentially French bistro appetizers available at Licence IV. wW started with the salmon tartare with marinated onions, a creamy dill sauce, lemon confit and crostini.

We preferred the beef tartare because we felt that the dill flavour overpowered the salmon. The beef tartare was served with a mix of gherkins, capers, espelette pepper and a quail egg that added decadence when mixed into the beef tartare. There was also a whole jar of majestic little gherkins teasing us on our table, which we happily snacked on!

Mains were separated by earth and sea, a Toulouse cassoulet was an option, as well as a burger and veal in a creamy mushroom sauce. We opted for the onglet de boeuf grillé, cooked just the way we like it at medium rare with plenty of Maître d’Hôtel butter. Maître d’Hôtel butter is a compound French butter prepared with parsley, lemon juice and salt and pepper, it’s absolutely decadent over steak and fish.  Licence IV knows how to cook a steak!

Other mains included a pan seared salmon in a white butter sauce, a bouillabaisse, and mussels and shrimp truffle pappardelle. We tried chicken à la Marseillaise, and we should preface this by saying that we are not big fans of chicken and that chicken should not taste this delicious. Prepared in a butter sauce with sun dried tomatoes, sitting on vegetables prepared à la ratatouille, we were in Parisian heaven.The two tartare appetizers were as expected but the mains exceeded expectations, full of buttery goodness. French restaurants are not a place that you count your calories but the richness of their dishes is offset by their smaller portions, you feel full and content with much less food. We aren’t complaining, we left quite content and full!

We shared two desserts, one being La Suzette crêpe flambé with Grand Marnier and flavoured with orange zest. We love crêpes and Grand Marnier so this was our favourite of the two desserts, simple and true to French cuisine, it was a great end to our dinner. Our second dessert was the chocolate profiteroles with vanilla ice cream and almonds, it was tasty but we’ve had better profiteroles so opt for the crêpe at Licence IV.

Notre Dame Ouest is becoming quite a spot for restaurants and bars! Licence IV has a beautiful atmosphere, perfect for a drink and bite after work, especially if you’re craving French bistro cuisine in the Sued-Ouest.




F1 à la française! LICENCE IV Grand-Prix tricolore dans Griffintown

À l’occasion de la 50ième édition du Grand-Prix du Canada de Formule 1, le bistro Licence IV propose trois soirées sous le signe de la cuisine hexagonale classique. F1 à la française, c’est le jeudi 8, le vendredi 9 et le samedi 10 juin au cœur de la rue Notre-Dame Ouest. Avec le Grand-Prix tricolore dans Griffintown, Ludovic Marionnet, propriétaire, présente un menu qui met en vedette des plateaux de fruits de mer et plateaux de terre exceptionnels avec des appellations sous forme d’hommages à deux légendes françaises de la Formule 1.

Pour son premier Grand-Prix, le Licence IV suggère des incontournables qui font la renommée des plaisirs de la table en France. Le chef Darryl Crumb signe le plateau de fruits de mer « Alain Prost » comprenant Homard des Îles; Crabe des Neiges; Crevettes Flamboyantes; Huitres des Îles du Prince-Édouard; Tartare de Saumon du Square Monceau; Riz pilaf et Beurre Maître d’hôtel. Également au menu de la brigade cuisine du Licence IV, l’Assortiment du Terroir « Didier Pironi » avec Filet mignon de bœuf; Tartare de canard du Lac Brôme; Foie gras au torchon; Boudin noir du terroir; Rillette de canard; Terrine forestière Purée de pommes de terre classique; sauce bordelaise. Les deux options au menu incluent deux flûtes de Champagne et un Saint-Honoré comme dessert.

Jean-François Duriez, gérant, et son équipe sont prêts à recevoir les amateurs de course et le Tout-Montréal avec un service attentionné et personnalisé ayant pour seul désir de vous faire passer d’excellents moments en leur compagnie. Le Licence IV, bistro à saveur vintage, possède une carte de vins, avec des importations privées, des bières maisons ainsi que des cocktails des plus savoureux.

Menus soirées F1 à la française : 125$ pour deux personnes.
Samedi 10 et dimanche 11 juin : brunch à 16.95$ par personne.
Présentation des essais libres et de la course du GP sur écran

 




LE CUISINOMANE

RESTAURANT LICENCE IV : BISTRO AUTHENTIQUE PARISIEN À MONTRÉAL

decor2-licenceiv-lecuisinomane

Le Bistro Licence IV débarque en plein cœur de Griffintown avec de grandes ambitions : s’implanter en tant qu’institution montréalaise offrant les grands classiques de la cuisine française dans une ambiance, une atmosphère et un décor 100 % parisien. Rien de moins !

Ambitieux ? Certes, mais lorsque ces aspirations viennent directement du propriétaire Ludovic Marionnet (Marché de la Villette) et voyant sa solide équipe derrière, le restaurant Licence IV est définitivement là pour rester.

Tandis que ce sera le chevronné Jean-François Duriez (Brasserie Holder et Brasserie Bernard) qui veillera au bon fonctionnement de la salle ainsi que du bien-être des clients, c’est Darryl Crumb qui aura la tâche de les sustenter.

Arrivé à Montréal il y a seulement un peu plus d’un an, l’avènement du projet de Ludovic dans la vie de Crumb n’aurait pu mieux tomber. Natif du Manitoba dans le petit village d’Anola, Darryl a dû — par la force des choses —, troquer ses lames de patins par celles de couteaux.

Passer de joueur de hockey professionnel à chef professionnel ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais c’était la suite logique. « J’ai grandi dans la cuisine de ma grand-mère. Chez moi, tout était fait maison… J’ai donc appris les rudiments de la cuisine très vite et mis la main à la pâte très jeune. » C’est après avoir brillé à l’école Cordon Bleu à Ottawa que Darryl partit à Paris dans un des prestigieux établissements d’Alain Ducasse pour parfaire ses connaissances. De retour au pays, les défis se sont enchaînés ; de l’émission Top Chef Canada à la cuisine des Jets de Winnipeg, c’est l’amour de sa vie qui l’a fait aboutir à Montréal. C’est donc ici qu’il a renoué avec son deuxième amour : la cuisine française. « Lorsque Ludovic m’a parlé de son projet d’ouvrir un bistro parisien, ç’a tout de suite cliqué. Sa philosophie rejoignait la mienne et nous allions complètement dans la même direction. Nous sommes donc très fiers d’offrir aux Montréalais un bistro parisien chic, avec notre version moderne — mais aucunement dénaturée — des plats classiques français. »

darryl-crumb-licenceiv-lecuisinomane
Le chef Darryl Crumb

Tartiflette, escargots, os à la moelle, onglet de bœuf sauce Cyrano, tartare de bœuf, Parmentier de bœuf, raclette Alpine, foie gras, Suzette… Définitivement, en lisant le menu, on peut déjà s’imprégner de l’esprit français. S’ajoute à cette valse l’ardoise du jour, où le chef proposera sans doute d’autres classiques tels l’aile de raie à la Grenobloise ou encore son dada, les abats. Attendez-vous donc à déguster d’excellents ris de veau, rognons sauce moutarde ou foie de veau aux lardons. Ses plats favoris du menu ? Le classique tartare de bœuf et le Parmentier. Prenez-en note.

Pour couper dans la richesse de ces plats, Olivier Fuentes (Brasserie Bernard, Hoogan&Beaufort) a élaboré une très honnête carte des vins en proposant plusieurs vins au verre (9 $-16 $), mais surtout des bouteilles à prix raisonnable (à partir de 42 $). La maison propose fièrement le vin de la famille de Ludovic, un vin de Loire du domaine Henry Marionnet, offert également au verre.

table-licenceiv-lecuisinomane

« Nous voulons que l’expérience client débute dès qu’ils traversent les portes du Licence IV. » J’ai sitôt confirmé les désirs de Ludovic ; aussitôt entré, on est littéralement transporté dans un bistro parisien. Les couleurs cuivre et doré abondent, les luminaires donnent ce sentiment de proximité et la brillante coutellerie cordée au quart de tour annonce rapidement le ton. Chapeau à Caroline Legault (Création Legault Design) qui a su créer cet environnement vintage chic à la perfection.

decor1-licenceiv-lecuisinomane

L’aventure Licence IV en plein cœur de Griffintown débute le 21 avril, où toute l’équipe vous attend midi et soir, pour vous faire vivre une expérience authentique où il fera bon de boire, manger et pourquoi pas, festoyer !

Notez aussi que le restaurant sera ouvert tous les samedis et dimanches pour le brunch.

decor-licenceiv-lecuisinomane



 LICENCE IV DANS LES MÉDIAS

Entrevue avec Montréal.tv  Ouverture du nouveau bistro français Licence IV




Le Huffington Post Québec

C’est le 20 avril que le nouveau restaurant Licence IV a ouvert ses portes au public dans Griffintown.

Derrière le Licence IV est Ludovic Marionnet, propriétaire du réputé marché et bistro Marché de la Villlette, une institution du Vieux-Montréal depuis 17 ans. On retrouvera chez Licence IV les mêmes produits maison d’une qualité exceptionnelle dont les charcuteries et foies gras qui ont fait la réputation de son premier restaurant.

 

photo:  Jean-François Galipeau

Il a lui-même conçu le décor en collaboration avec Création Legau Design. Le décor chaleureux et très soigné fait littéralement voyager en plein Paris des années 70. On se croirait dans une véritable brasserie française! Le menu aussi fait honneur aux classiques de la gastronomie française comme le tartare de boeuf, le burger Gainsbourg, l’os à moelle et la crêpe Suzette par exemple. Les produits maisons seront au coeur du menu ainsi que les charcuteries et foie gras dont leurs réputations ne sont plus à faire.

Lien : Le Huffington Post Québec Publication: 21/04/2017

 




Journal de Montréal

Voyager jusqu’à Paris sans prendre l’avion.

S’évader à Paris sans avoir à prendre l’avion, c’est possible?

C’est du moins le sentiment qui nous habite lorsqu’on entre dans le nouveau bistro français du quartier Griffintown, le Licence IV. Créée en 1941 en France, la «licence IV» est une autorisation pour vendre des boissons alcoolisées et des liqueurs. D’où le nom de l’établissement.

«C’est quelque chose qui se dit bien en français, comme en anglais. C’est venu spontanément.», explique Ludovic Marionnet, propriétaire de l’établissement.

Normalement, le domaine est inscrit sur le logo classique de la licence. Pour sa part, Ludovic a voulu faire un clin d’œil au Marché de la Villette dans le Vieux-Montréal, qu’il avait jadis ouvert avec ses parents il y a 17 ans.

Un menu authentique

On retrouve à la tête des cuisines, Darryl Crumb, qui a su accumuler au fil des années d’impressionnantes expériences culinaires. Jadis chef exécutif de l’Hôtel Place d’Armes à Montréal, le chef originaire du Manitoba est également diplômé de la prestigieuse école Cordon Bleu de Paris et a participé à la première saison de Top Chef Canada. Il mentionne qu’il affectionne particulièrement la cuisine française et que c’est ce qu’il maitrise le plus.

«On ne veut pas réinventer la roue et dénaturer les classiques, on veut offrir des plats français authentiques.», mentionne Ludovic.

Parmi les plats incontournables à essayer sur le menu, on retrouvera les charcuteries, le plat de raclette, le tartare de saumon façon gravlax, l’onglet de bœuf sauce Cyrano, le burger Gainsbourg, la Suzette et le décadent au chocolat, pour ne nommer que ceux-là.

Le menu est abordable et présente un choix varié qui a toutes les chances de plaire à un maximum de gens. Un choix de cinq plats sera aussi offert pour le brunch les weekends.

Pour les cocktails, le sommelier Olivier Fuentes (ex Brasserie Bernard, Hoogan et Beaufort) vous suggère les cocktails le Costard-cravate, le French-Connection et le Folie’s Pigalle.

Saint-Germain-des-Prés et le Quartier Latin parisien au début des années ‘70

«Nous avons voulu nous inspirer des grandes brasseries parisiennes des années 70, c’est pourquoi on y retrouvera sur les murs les grandes icônes de l’époque comme Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot.», nous explique Jean-François Duriez (ex Brasserie Holder et Bernard), gérant de l’endroit.

Effectivement, avec la musique française en arrière-plan, on s’y croirait vraiment. Des teintes de noir, de doré et de vert renvoient une ambiance intime et personnalisée dans ce décor signé Caroline Legault. D’ailleurs, plusieurs objets sur place comme les cadres et les chandeliers proviennent d’antiquaires pour ajouter une touche caractéristique à l’endroit.

Cet été, une petite terrasse intime de sept places sera aménagée à l’avant du restaurant pour compléter le décor.

Une véritable destination

À peine ouvert, Ludovic Marionnet ne se voit toutefois pas comme un petit joueur : «On veut en faire une destination et une institution. En restauration, il ne faut rien prendre pour acquis si on ne veut pas être qu’un feu de paille.»

Le directeur entend fournir les efforts nécessaires pour maintenir son nouveau projet à flots, lui qui est un habitué du contact client et qui le considère comme primordial :

«Je suis très exigeant. Pour moi, un bon service à la clientèle est indissociable du succès d’une entreprise. Il doit être personnalisé et professionnel. Je me suis entouré des meilleurs.»

Lien: Article Journal de Montréal VANESSA DE MONTIGNY 2017/04/17

photo Patricia Brochu

 

 

 




Eater Montreal

Cast Your Eyes on License IV, Griffintown’s Newest French Bistro.

Montreal’s French food scene gets a boost today as a new bistro, License IV (that’s “License Quatre”) opens on Notre-Dame in Griffintown — and there’s serious emphasis on the “French” part of that descriptor.

Ludovic Marionnet is the principal here (see also: Marché de la Villette in Old Montreal), helped out by manager JF Duriez (ex-Holder, Brasserie Bernard), and chef Darryl Crumb.

Crumb was formerly at Hôtel Place d’Armes in Montreal, but has bounced around Canada and beyond — originally from Manitoba, he attended Ottawa’s Cordon Bleu and has worked in Paris and Vancouver. He also appeared on Top Chef Canada’s first season when fairly fresh out of culinary school, placing seventh. He tells Eater that French food is where his heart lies — and while Canadian, he understands the way France views its food.

“I’m classically French trained — and that’s what I like to do best: ris de veau, I love working with that, torchon de foie gras.”

“Food to the French is like hockey to Canadians, it’s close to the heart, it’s something that everybody is passionate about…it’s probably the butter and cream.”
 Crumb says he wants to make forgotten French classics, and recover other classics that have been reworked so much that their original forms have almost been ditched.

“We’re definitely more into the real French style over Québécois…we have the classic tartares that aren’t full of sesame seeds and soya sauce.”

 (For the record, Crumb says his classic tartare uses brunoise, cornichons, capers, a quail egg yolk, and espelette peppers.)

Other dishes include crepes suzette, a compostelle, a parmentier dauphinoise with oxtail, as well as house-cured or prepared charcuterie, pâté, rillette, and terrines — peep the full menu here.

Crumb happened upon Marionnet just as he was developing the idea for License IV, and says it’s a perfect fit.

“It was uncanny how we were able to meet, right away we knew we were both on the same page.”

Food aside, former Hoogan & Beaufort sommelier Olivier Fuentes is serving a host of French wines, paired to food. The French approach continues with the interior: according to Crumb the vibe is that of a classic bistro.

“There’s Gainbourg, Brigitte Bardot, Edith PIaf, all over the wall, black and gold with green banquettes, this is a place that’ll definitely make you feel like you’ve walked into Paris in the 60s and 70s.”

Link : Montreal Eater by Tim Forster




La Presse +

Le Goût de la  France

Comment se démarquer dans Griffintown, où les restaurants pullulent ? En proposant une offre gourmande qui ne se trouve pas dans les parages. Et, selon Ludovic Marionnet (Marché de la Villette), c’est un bistro français qui manque au quartier. D’où l’idée de License IV, qui sert depuis la semaine dernière des classiques de ce type d’enseigne (tartares, charcuteries maison, tartiflette, onglet de bœuf, etc.), créations du chef Darryl Crumb, diplômé de l’école Cordon Bleu de Paris et ancien chef exécutif de l’hôtel Place d’Armes. Rien n’a été laissé au hasard pour nous plonger dans l’atmosphère d’une brasserie française, avec le décor d’inspiration rétro, très réussi avec ses touches de vert forêt et d’or, la musique française qui joue à toute heure du jour et les photos de Gainsbourg et d’autres vedettes de la chanson française qui parent les murs. Le tout accompagné d’un bon vin français (98 % sont des importations privées), évidemment ! On y sert aussi le dîner et les brunchs le week-end.

 

Lien : La Presse Plus Iris Gagnon-Paradis




YUL Orama

Le Licence IV: le nouveau frenchie bistro de Griffintown

Le menu authentique vous fera voyager en plein coeur de la France !

Derrière les fourneaux se trouve Darryl Crumb, ancien chef exécutif de l’Hôtel Place d’Armes à Montréal, diplômé de l’école Cordon Bleu de Paris, participant à la première saison de Top Chef Canada. Particulièrement fan de la cuisine française, il propose au Licence IV un menu authentique: “On ne veut pas réinventer la roue et dénaturer les classiques”.

Que ce soit pour y siroter un cocktail (le Costard-cravate, le French-Connection ou encore le Folie’s Pigalle) ou pour y déguster un tartare, le Licence IV est définitivement un bistro à découvrir dans les prochains mois.

Lien : article Yul Orama 




V comme Coossa

BRANCHÉ: LICENCE IV, LE NOUVEAU BISTRO FRANÇAIS DANS GRIFFINTOWN

Je connais Ludovic Marionnet depuis plus de 15 ans. Quand je travaillais à (feu) TQS dans le Vieux Montréal,  je ne manquais pas d’aller chercher chaque semaine mon délicieux sandwich au Marché de la Villette, un très joli petit resto/traiteur français rue St-Paul Ouest. Les parents de Ludovic géraient l’entreprise à l’époque mais lui était toujours là, impliqué à 110% pour préparer les plats, faire la caisse ou jaser avec les clients.

 

C’est donc fort de son expérience et de son savoir-faire acquis au Marché de la Villette que Ludovic a eu envie d’installer son rêve dans Griffintown, c’ est-à-dire posséder son propre bistrot français, et offrir à sa clientèle des plats typiques d’un peu partout en France.

» Alsace, Lyon,  Nice…nous avons essayé de se balader du nord au sud de la France avec des spécialités comme le foie gras, le tartare accompagné d’un oeuf de caille, l’onglet de boeuf ou les charcuteries maison.  »  Ludovic Ils ont aussi pensé à ceux et celles qui aiment manger plus léger en proposant de belles salades et  des poissons.

Le décor est recherché et invitant, principalement dans les teintes de noir et or, avec quelques touches de vert.

Ludovic a mis un temps fou à penser à tous les détails visuels, et ce dans le but de créer la meilleure ambiance possible.           » Nous avons mis des cadres un peu partout sur les murs de grands artistes français : Gainsbourg,  Birkin,  François Hardy et bien sûr, la magnifique et incontournable Brigitte Bardot  »  Le soir, des projections sur le mur nous offre aussi des spectacles « coquins »  à la Moulin Rouge, sexy et sympathique clin d’oeil à l’Hexagone.

Personnel d’expérience et très attentionnée, beau décor, belle carte, Licence IV a tout pour devenir un restaurant référence  comme le Leméac ou l’Express. C’est d’ailleurs ce qu’ils souhaitent à moyen-long terme.

Les brunchs y sont servis la fin de semaine, et si vous êtes un petit groupe je vous recommande fortement la belle banquette du fond pouvant accueillir 6 à 10 personnes. J’aime!

Finalement, une terrasse sur le trottoir sera installée d’ici quelques semaines pour pouvoir profiter pleinement du quartier et de la belle saison.  Santé!

Lien : Article V comme Coossa

 




Mitsou

PUBLIÉ LE

Licence IV: un goût de la France dans Griffintown

Cette semaine, j’ai eu la chance de découvrir pour vous un nouveau venu dans le paysage culinaire de Montréal: le Licence IV. Portrait d’un établissement charmant.

Selon le propriétaire, Griffintown, ce secteur branché de Montréal en pleine éclosion, était le lieu parfait pour ouvrir ce bistro.

«Licence IV a définitivement sa place dans ce quartier. Nous n’allons pas prendre la place de personne, mais plutôt nous intégrer à la communauté et espérons attirer des gens d’un peu partout.»

À la tête de ce restaurant, il y a un trio d’hommes chevronnés qui partagent tous une vision précise et définie pour ce restaurant: y présenter les plus grands classiques de la cuisine française en incorporant des produits locaux et maisons tels que les charcuteries dans une ambiance de brasserie aux contrastes modernes.

«Nous n’avons pas la prétention de réinventer la cuisine française, mais plutôt de lui faire honneur tout en y ajoutant la touche Licence IV».

Ludovic Marionnet, propriétaire du Licence IV, s’est fait connaître au Marché de la Villette, l’entreprise familiale qu’il a reprise et à laquelle il a ajouté sa touche personnelle.

Daryl Crumb, ancien chef exécutif de l’hôtel Places d’Armes et concurrent à Top Chef Canada, partageait cette vision et cet amour de la cuisine de l’Hexagone. Étant aussi de la prestigieuse école de cuisine française le Cordon Bleu, il était l’acolyte parfait pour cette aventure. Le gérant de l’établissement, Jean-François Duriez, est également un habitué du milieu de la restauration montréalaise. Il a travaillé à des endroits aussi reconnus que les Brasserie Holder et Bernard.

La ville de New York, plus précisément le quartier en vogue de Brooklyn et ses nombreux restaurants branchés et inventifs, fut une source d’inspiration pour la conception du restaurant, faite en collaboration Création Legau Design.

Tables et chaises en cuivre de style bistro, projections de films français d’époque sur d’imposants murs de brique, murs vert forêt décorés de photos de vedettes françaises de l’époque: une ambiance typiquement parisienne mise aux goûts du 21e siècle.

Le menu satisfera grandement les amateurs d’une cuisine authentique, assumée et savoureuse. Tartare de bœuf à la française, valse de foie gras, burger Gainsbourg, plateaux de charcuteries et de fromages à partager, moules à la provençale, crevettes flambées au Grand Marnier: un menu qui saura plaire à tous.

Le plat préféré du propriétaire?

«Je suis personnellement un GRAND fan de viande donc l’onglet de bœuf sauce Cyrano me comble grandement, mais je suis très heureux aussi de voir sur le menu les (coquilles) Saint-Jacques.»

Licence IV offre aussi le brunch du dimanche, une pratique peu commune pour les restaurants français.

En bref, définitivement une adresse à ajouter à son carnet afin de savourer le meilleur de la cuisine française traditionnelle!

Lien: Article Mitsou




7 new Montreal restaurants you have to check out now

DAILYHIVE,COM

Licence IV


This brand new address in Griffintown is inspired by traditional French Bistros. The chef, Darryl Crumb, who learned the French language and cuisine in Paris, features some European classics on his menu such as “parmentier de veau” and “salade frisée”. The gorgeous decor was inspired by Moulin Rouge offering a truly “Parisian” experience.
Address: 1524 Notre-Dame W.
Instagram: @licenceiv

 

INSCRIPTION À
L’INFOLETTRE

SUIVEZ-NOUS